Catherine FARVACQUES

Née le 18 juin 1963

Etudes aux Arts décoratifs à Paris et à l’Ecole du Louvre
C’est en 1963 que Catherine FARVACQUES pousse ses premiers cris en région parisienne. A défaut de bonne fée, c’est un cheval qui s’est sans doute penché sur son berceau, l’attrait qu’il exerça sur elle très jeune se transformant vite en obsession.

Plus tard, sur les traces de ses parents eux même peintres, toujours les bottes aux pieds, elle s’oriente tout naturellement vers une carrière artistique et suit les cours des Arts Décoratifs et l’Ecole du Louvre pour bifurquer ensuite vers l’audiovisuel. La bougeotte aidant, c’est encore le cheval qui la mène six mois par an en Turquie où elle organise des raids équestres quand elle ne réalise pas de films en France. Huit milles kilomètres à cheval en Anatolie Centrale finissent par la déposer en 1989 en Bretagne où elle découvre la chasse, sous toutes ses formes.

Là, sans pour autant remiser sa caméra elle reprend ses pinceaux et c’est en 1991 la première exposition, suivie bientôt par beaucoup d’autres.
Nouvelle découverte en 98 d’un esprit sans cesse à la recherche de sensations non galvaudées : la tauromachie, toujours par l’entremise du cheval, qui deviendra une autre source de création. C’est là encore l’occasion de nouveaux déplacements, la passion des voyages n’ayant jamais laissé sédentaire Catherine FARVACQUES.